Aller au contenu
Accueil » Nos actualités » Le “Pan del Farid”

Le “Pan del Farid”

pan del farid

Il était une fois, un pâtissier lyonnais qui pour renflouer les finances de son association, avait décidé de confectionner, pour le plus grand bonheur des petits judokas et des grands …, de succulents panettones à déguster sans modération !

Cette délicieuse gourmandise peut tout aussi bien se déguster au petit déjeuner, au goûter ou même en dessert.

Farid passa tellement de temps à peaufiner sa recette, pétrir délicatement sa pâte, cuire et emballer ses panettones pour régaler ses adhérents, que désormais, à l’AMD, nous les appelons le « pan del Farid » !

Notre recette gourmande

Notre « Pan Del Farid » est un véritable panettone artisanal avec une base de pâte au levain agrémentée de miel, de beurre, de raisins secs, d’oranges et de citrons confits, terminé avec un décor macaronade (glaçage aux amandes et des amandes effilées grillées) pour une ultime touche de gourmandise.

Il est emballé dans un sachet frais et peut se conserver plusieurs semaines avant d’être consommé.

Détails

Les « Pan Del Farid » vous attendent au dojo de moulin caron, du 1er au 17 décembre :

• Les mercredi de 16h à 18h30.
• Les vendredi de 17h30 à 18h30.

Deux versions sont disponibles :

  • La version « Gourmet » environ 450 Gr. A 8€
  • La version « Gourmande » environ 700 Gr. A 12€.

Petite Histoire

Le panettone, qui signifie « gros pain », serait né autour de 1400 après JC à Milan.
Un pain festif que les boulangers (ou les femmes à la maison) préparaient aux alentours de Noël avec des produits précieux comme la farine blanche, les fruits confits, le miel puis le sucre, les raisins secs et le beurre.
Déjà au temps des romains, on enrichissait la pâte à pain avec du miel et des fruits secs les jours de fête.

Aujourd’hui, vous trouverez non seulement le Panettone classique mais aussi mille et une variantes : avec du glaçage aux amandes, du chocolat, des crèmes, sans fruits confits, pour satisfaire l’imagination et les goûts de chacun. 

 

Légendes

Si l’on est à peu près sûr de son origine temporelle et géographique, beaucoup de légendes circulent sur qui a inventé le panettone. On ne sait si elles sont fondées
mais elles donnent toutes un peu de romanesque à ce pain au nom peu attrayant.

La première raconte qu’un certain Ughetto degli Ateliani, amoureux de la superbe Algisa, la fille du boulanger Toni, qui décida pour la séduire de travailler chez le boulanger et de créer un pain riche avec du beurre, du miel, des raisins et des fruits confits. Il semblerait que son pain ait eu un franc succès non seulement auprès de la belle. C’est pourquoi on l’appelle « Pan del Toni » !

Une autre légende raconte, que lors du dîner de Noël offert par Ludovico del Moro à la noblesse, le gâteau prévu ayant brûlé, un certain Toni, marmiton à la cour des Sforza, aurait improvisé ce dessert avec les ingrédients étant à disposition.
D’autres racontent que ce gâteau avait trop levé et un peu brûlé sur le dessus donnant ainsi naissance au panettone.

Enfin, il existe une version plus humble : une bonne soeur Ughetta (qui paraît-il signifié aussi raisins) pour adoucir le Noël de ses consoeurs, acheta les ingrédients comme les raisins secs et les fruits confits. Là aussi son pain eu un franc succès bien au-delà du couvent.

Régalez-vous !

pan del farid
pan del farid
pan del farid

Suivez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *