Aller au contenu

Le judo, c’est quoi ?

aikido

Le judo voit le jour en 1882 par son créateur japonais : Jigoro Kano (1860-1938).

Il enseigne l’art martial dans un temple. 

Jigoro Kano, étudie d’abord le ju-jitsu. Il souhaite apprendre les techniques de défense, de combat et progresse rapidement.  Cependant, jugeant cette pratique encore trop violente, il s’inspira des sports de combats traditionnels et des sports de défenses traditionnels. 

Il créa le judo dans le but de respecter et reconnaître les traditions japonaises, de manière moins violente et plus technique !

Jigoro Kano

Jigoro KANO

Jigoro KANO a résumé ainsi son entreprise : "Le Judo est l’élévation d’une simple technique à un principe de vivre". "En étudiant le Judo, il est essentiel d’entraîner le corps et de cultiver l’esprit à travers la pratique des méthodes d’attaque et de défense, et ainsi de maîtriser son principe." 

En effet, les arts martiaux sont des sports de combat aussi bien orientés défense qu’attaque.

Par exemple, le karaté, est un sport d’attaque.

Autre exemple, les samouraïs utilisaient des armes pour ces sports comme le ko-budo.

A l’inverse, le judo est un sport de combat orienté défense, comme l’aikido.

De plus, comme l’aïkido, la technique du judo consiste à ne pas résister à son adversaire mais utiliser sa force contre lui.

Le judo n’a cessé d’évoluer et représente aujourd’hui une méthode d’éducation physique et mentale.

 


Le judo se définit comme un sport de défense mais surtout un sport de technique !

Quel était le tapis traditionnel ?

Au départ, le judo s’exerçait sur des tapis de paille.

La notion de « tatami » tel qu’on le connaît se développe bien plus tard après sa création.

En effet, au départ le « tatami » n’était rien d’autre d’un tapis de paille de riz.

Ce tapis ne servait pas que pour ce sport mais également pour les sièges des résidences aristocratiques.

Ensuite, vers 1300, naissent les washitsu : pièces consacrées aux samouraïs et entièrement couvertes de ces tapis.

 

Cette « mode » inspira les architectes japonais et seront les bases de l’architecture « shoin ».

Les japonais vivent dans des habitations de l’architecture « shoin », et ont des sols couverts de tatamis.

Au développement de la modernisation et de l’époque moderne, les sols des habitations japonaises, comme le reste du monde deviennent du ciment, parquet ou pierre.

Aujourd’hui, le tatami, constitué principalement de mousse, sert de démarcation de la zone de combat : chaque côté mesure de huit à dix mètres. 

L’extérieur de la zone de combat est symbolique aussi.

Cette zone : « kamiza », au nord, est l’espace où pénètre l’enseignant et reçoit le « lumière du sud » pour la transmettre à l’élève.

L’élève, lui, entre par le côté opposé : « shimoza ».

Pour tous les âges ?

Sport d’équilibre, sport éducatif, sport de défense, le judo est adapté à toutes les tranches d’âge.

Véritable sport éducatif, le judo permet à chacun de devenir plus adroit, plus souple, plus fort mais aussi d’apprendre à respecter des règles, découvrir l’entraide, évaluer ses forces et ses faiblesses pour progresser.

Le judo est un sport pour tous qui procure un véritable équilibre. Activité de détente et de plaisir, le judo est une discipline basée sur l’échange et la progression. L’apprentissage se fait de manière progressive en fonction des aptitudes de l’individu, ce qui permet à chacun d’évoluer à son rythme.

Pour les enfants 4-5 ans, la Fédération a mis en place l’éveil judo. Pédagogie adaptée qui permet le développement physique et intellectuel des très jeunes pratiquants. Le programme Éveil-Judo est délibérément construit, autour de l’intérêt de l’enfant, pour faciliter ses futurs apprentissages du judo et des activités sportives et artistiques en général.

 

Pour finir, vous pouvez retrouver tout le règlement du judo sur ce site : Règlement du judo : https://passyonjudo.wordpress.com/les-activites/le-judo/les-regles-du-judo/

Suivez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.